Quelques souvenirs d'habitants...

Cet intérêt est venu lors d’une exposition que j’avais organisée  sur la thématique 1900 - 2000.  J’ai adoré que les gens me parlent du marché autrefois sous la halle, de la sortie de la messe et des anecdotes qui s’y déroulaient …


 

Il faut s’imaginer la halle place de l’église : on voit encore les arcades. Au dessus il y avait la mairie. Les marchés s'y tenaient tous les samedis : les ambulants venaient y vendre leurs produits de la ferme : 2 poules, quelques oeufs, .... Le boucher avait sa cahute sur la place de l'église.

Il s’y tenait également le bal du printemps !  la distraction de l'époque !  Dès que les jeunes filles entendaient la musique, elles se dépêchaient de finir la vaisselle et d'accourir. Elles rejoignaient les arcades qui étaient fermées par des toiles, elles étaient chaperonnées par les mamies, l'entrée étaient payante pour régler les musiciens : 5 sous !

Messieur Lacampagne et Mutulard étaient les musiciens et faisaient danser les jeunes gens de 16 à 20 heures. Les mamies en rang d'oignons, tout en surveillant, se racontaient les histoires de  la semaine.

Ma promenade préférée dans la cité débute à l’arrière de l’église.

Je me rappelle encore une anecdote : Pour aller à la messe du dimanche et quand on habitait les quartiers de Sauveterre on y venait à pied. On était chaussé de sabots et on gardait les souliers, bien cirés, en bandoulière autour du cou, pour ne pas les abîmer. Arrivés à mi-côte Lalanne, devant la fontaine on se chaussait pour se présenter au porche de l'église

Après la cérémonie, les enfants de choeur se tenaient devant le portail pour la quête. Lors des mariages et des enterrements ils avaient le droit de garder une partie de la quête !