Orthez, foyer humaniste sur le gave de Pau

Ville la plus peuplée du Béarn des gaves, Orthez est implantée sur le gave de Pau entre Pau et Bayonne. Son architecture et son histoire font d’Orthez une étape incontournable dans la visite des Pyrénées Atlantiques et plus particulièrement du Béarn.

Le Château Moncade à Orthez

Orthez est une des villes béarnaises qui apparaît le plus anciennement dans l’histoire : des vestiges d’églises datant du XIe siècle sont encore visibles.

De 1242 à 1464, Orthez devient capitale du Béarn grâce à Gaston VII de Moncade, vicomte de Béarn. Ce dernier entreprend la construction du Château Moncade, siège de la cour de Gaston III de Foix-Béarn dit Fébus. En proclamant la souveraineté du Béarn, Gaston Fébus (1343-1391) a su mener à bien une politique d’indépendance et de neutralité au plus fort de la Guerre de Cent Ans.

Chef de guerre redoutable, il fut également un homme de lettres et un protecteur des arts. Auteur du « Livre de Chasse », il regroupait au sein de sa cour des artistes et des lettrés tels que le chroniqueur médiéval Jean Froissart.

Le Pont Vieux est sans nul doute l’œuvre la plus remarquable de Gaston VII Moncade. Emblème orgueilleux de la ville, traversant le Gave de Pau, il est le lieu de passage des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Situé sur les axes commerciaux Nord/Sud Bordeaux/Espagne et Est/ouest Toulouse/Bayonne, il est le sujet d’une savoureuse légende.

Au XVIe siècle, la reine Jeanne d’Albret, mère du futur Henri IV, instaure le protestantisme comme religion d’Etat en Béarn. Orthez devient rapidement sa capitale religieuse. Elle y fonde en 1549 une université qui se trouvait derrière la mairie actuelle. Sur le modèle de l’Université de Genève, on y enseigne le latin, le grec, l’hébreu, les auteurs antiques, la théologie mais aussi le droit et la médecine.

Une imprimerie accompagne la création de l’Université. De nombreux écrits universitaires y seront publiés. Des œuvres en langue béarnaise sortiront également des presses de l’imprimerie d’Orthez, notamment la traduction des Psaumes de David par Arnaud de Salette en 1583.

L’université ferme définitivement ses portes en 1620, laissant derrière elle une forte tradition de l’imprimerie à Orthez.

Au XVIIIe siècle, Orthez se spécialise dans la transformation des produits issus de la campagne environnante et dans le négoce. Une bourgeoisie émerge. Différentes maisons de négociants et d'artisans alliant des fonctions résidentielles et professionnelles sont encore visibles dans les rues d'Orthez.

De nombreuses personnalités du monde des Lettres et des Sciences sont passées par Orthez:

  • Les Frères Planté, Francis (1839-1934) le célèbre pianiste, Gaston (1834-1889) le physicien et inventeur.
  • Les Frères Reclus, Élie (1827-1904) le journaliste et l'ethnologue; Élisée (1830-1905) et Onésime (1837-1916) les géographes; Maurice (1863-1972) l'historien; Armand (1843-1927) l'ingénieur du génie maritime et l'officier de marine et Paul (1847-1914) le chirurgien.
  • Francis Jammes (1868-1938), le poète, romancier, dramaturge et critique.Jean-Louis Curtis (1917-1995), le romancier et essayiste.

La tradition des Lettres est toujours présente à Orthez: Chaque année sont organisées les Journées du Livre, événement littéraire s'adressant à la fois aux scolaires et à un public varié suivant un thème différent chaque année.

La Maison Jeanne d'Albret à OrthezLe Musée Jeanne d’Albret

Aujourd’hui encore, l’histoire du protestantisme est évoquée dans la Maison Jeanne d’Albret. Au rez-de-chaussée se trouve l’Office de tourisme d'Orthez et à l’étage le Musée Jeanne d’Albret qui retrace 400 ans d’histoire en Béarn, des origines de la Réforme au début du XXéme siècle.

Le Château Moncade

Dominant la ville d'Orthez, le donjon de 33 m de hauteur témoigne fièrement de ce que fut le Château Moncade.

A voir, au 1er étage la maquette son et lumière qui reconstitue l’historique du Château Moncade et du bourg médiéval et l’accès à la terrasse vous offre un superbe panorama sur les toits béarnais.

 St Jacques de Compostelle

Située sur la voie de Vézelay, Orthez reçoit chaque année un nombre croissant de pèlerins aux motivations diverses. Muni de la crédential sur laquelle le pèlerin fait apposer un tampon à chacune de ses étapes, il pérégrine environ 60 jours pour rejoindre Compostelle. Les pèlerins arrivent d'Hagetmau et repartent d'Orthez en direction de Sauveterre-de-Béarn avant de se diriger ves Saint Jean Pied de Port puis l'Espagne.

Elan Béarnais

Fondé en 1908, l’Elan Béarnais, club de basket-ball, a fait la réputation d’Orthez. Les rencontres ont lieu dans la mythique salle de la Moutète -alors salle du marché d'Orthez - dont le sol a été foulé par des joueurs qui figurent dans l'histoire du club Alain Larrouquis et Mathieu Bisséni.

Le club accède à la première division lors de la saison 1972-1973.

Vainqueur de la coupe Korac en 1983 et de 9 titres de Champions de France,  le club devient en 1989 Elan Béarnais Pau-Orthez et joue désormais dans la ville de Pau.

Le Marché

Tous les mardis matin, marché traditionnel à Orthez et marché au gras de novembre à février

L’Hôtel de la Lune

C’est le célèbre chroniqueur Jean Froissart de passage à Orthez en 1388 qui évoque l’existence de l’Hôtel de la Lune.

En réalité, il y a peu de chance que ce bâtiment soit la célèbre auberge tenue par Arnauton du Pin et dans laquelle descendaient tous les personnages importants de passage à Orthez. Il devait y avoir au même emplacement un hôtel antérieur à celui-ci.

Mais cette maison a néanmoins appartenu à la famille de Pierre de Marca, l’un des premiers grands historiens du Béarn, qui a mené une carrière à la fois religieuse (archevêque de Toulouse puis de Paris) et politique (président du Parlement de Navarre et membre du conseil royal sous Mazarin). Il a été chargé de fixer la frontière des Pyrénées avec l’Espagne et à ce titre a étudié l’histoire du Béarn (ouvrage : Histoire du Béarn).

La partie primitive de la maison date du 13ème siècle. Elle présente toutes les caractéristiques d’une maison forte avec sa tourelle crénelée en porte-à-faux (pas à l’aplomb de son point d’appui). Elle a été réaménagée de façon plus confortable à partir du 15ème siècle.

Aujourd’hui, l’hôtel de la Lune est une Halte Jacquaire comprenant six couchages.

Retrouvez tous nos hébergements et locations de vacances à Orthez

Hôtel à Orthez

Gîte et location à Orthez

Chambre d'Hôtes à Orthez

Camping à Orthez