Navarrenx, bastide bastionnée sur les chemins de Compostelle

Navarrenx est l'une des plus ancienne ville du Béarn à la croisée du gave d'Oloron et des chemins de Saint Jacques de Compostelle.
Téléchargez gratuitement la visite guidée.

Navarrenx, Plus Beaux Villages de FranceNavarrenx, rejoint
les Plus Beaux Villages de France !

La bastide de Navarrenx a été retenue le samedi 27 septembre 2014, parmi les 5 candidatures examinées par la Commission Qualité des Plus Beaux Villages de France.

 

Navarrenx est une des plus anciennes villes de la province ; on Navarrenx, cité bastionnéeretrouve des traces de son existence dès le 1er siècle de l’ère chrétienne.Son origine vient du latin « Sponda Navarrensi », signifiant « la bordure de la Navarre ».

Sa situation centrale lui a valu d’être, sous la révolution, le premier chef lieu du département alors appelé les Basses Pyrénées. La dynastie des Moncade, qui a fait du Béarn un état souverain et indépendant au Moyen-âge, a fortement marqué la ville de Navarrenx :
- Gaston VI prescrit en 1180 la construction d’une passerelle, d’une commanderie d’Hospitaliers, d’un hôpital pour l’accueil des jacquets et d’une chapelle Saint-Antoine.
- En 1316, Navarrenx est érigée en bastide à l’initiative de la vicomtesse Marguerite Mathilde. Ville neuve, une charte y conférait aux habitants des libertés et des privilèges. Aujourd’hui encore, les rues rectilignes se coupant en angles droits rappellent les caractéristiques propres à une bastide.
L'Arsenal à Navarrenx- Gaston VII consolide la traversée du gave d’Oloron par un pont de pierre au XIIIe siècle et construit les premières fortifications dont il reste quelques vestiges, la Casterasse.

Navarrenx connaît une transformation remarquable grâce à Henri II d’Albret, roi de Navarre et souverain du Béarn. Un architecte italien, Fabricio Siciliano est désigné pour reprendre à partir de 1538 la fortification de la ville : Navarrenx devient alors une véritable place forte face à la Navarre espagnole et la Soule française. Ces différents dispositifs de défense sont encore présents : les remparts hauts de 10 mètres classés aux Monuments Historiques, des bastions et différents bâtiments militaires.

Ces fortifications représentaient un exemple d’architecture presque unique dans la France du XVIe siècle. Elles préfigurent les travaux de Vauban qui auront lieu un siècle plus tard et de son célèbre « pré carré » qui protégea le royaume de France à partir du XVIIe siècle.
La cité bastionnée est mise à rude épreuve lors des guerres de religion : le siège des troupes catholiques du roi de France n’eut pas raison des remparts, protégeant les compagnies de Jeanne d’Albret, souveraine du Béarn protestant.
Au XIXe siècle, Navarrenx perd son rôle dans la défense de la frontière espagnole de par son éloignement. En 1868, son déclassement militaire par ordre impérial la vide de ses garnisons.

Navarrenx sur le chemin de Saint Jacques de CompostelleNavarrenx n’est pas qu’une bastide bastionnée, elle est également une étape sur les chemins de Saint Jacques de
Compostelle
.
Depuis le Moyen âge, des milliers de pèlerins se dirigent vers Compostelle située en Galice (Espagne) où serait conservé le corps de l’apôtre Jacques le Majeur.
L’une des quatre voies principales, la voie du Puy en Velay (GR65), passe par Navarrenx : elle est la plus fréquentée par les pèlerins venus de toute l’Europe. Aujourd’hui encore, hommes et femmes munis de bâtons de marche appelés les bourdons, de sacs à dos lourdement chargés, parlant avec des accents divers et variés déferlent dans les rues de la ville.
Un moyen sympa, autonome et moderne de visiter Navarrenx est de charger gratuitement la visite audio-guidée de Ze visit.

www.tourisme-navarrenx.com

Retrouvez tous nos hébergements et locations de vacances à Navarrenx

Hôtels à Navarrenx
Chambres d'hôtes à Navarrenx
Campings à Navarrenx
Gîtes & Locations à Navarrenx