Navarrenx vu par Monique

Monique est une enfant de Navarrenx. Elle décrypte aujourd'hui le charme de la bastide de Navarrenx et de ses environs au travers de ses lieux préférés.
Facile ! Ce plus beau village de France était sa cour de récréation, mais elle ne nous livrera pas toutes les pitreries qu'elle y faisait... 

Monique Lasarroques vous présente NavarrenxBonjour Monique, depuis ce point de vue, pouvez-vous nous présenter Navarrenx ?

NAVARRENX est une cité fortifiée aux portes du Pays Basque.

Très rapidement, je vais vous résumer son histoire : en 1540 les plans des remparts sont dessinés par un architecte italien Fabricio Siciliano. Il en avait reçu commande d’Henri II, roi d’Albret et grand père du futur roi Henri IV qui souhaitait protéger la cité des espagnols.
Ce sont ces remparts sur lesquels nous sommes qui 100 ans plus tard ont inspiré Vauban !
Mais Navarrenx ne naît pas au 16° S ! Les remparts remplacent “la Castérasse” , forteresse médiévale dominant le gave d’Oloron, et qui était déjà tournée vers le commerce avec l’Espagne.
Navarrenx a même été un port fluvial ! : du chemin de la mâture (le GR10 aujourd’hui) les radeaux descendaient le gave pour amener le bois des fôrets jusqu’à Bayonne pour construire les navires de Louis XIV.
Aujourd’hui ce sont les raftings qui le descendent ! et qui partent toujours du pont.

La place de la mairie à NavarrenxL’enceinte des remparts est imposante avec ses 10 mètres de hauteur et une longueur de remparts qui dépasse de 200 mètres celle de Carcassonne !

Allons maintenant à l’intérieur, et flânons dans les rues … il n’y en a que 4 !!! mais j’aime les places aérées, l’arsenal bordé d’arcades, les tableaux ornant l’église St Germain “l’Ascension” de François Dubois, “la Pieta” de Louis Carrache, “la Nativité” de Murillo  ….

Nous voici devant la fontaine souterraine qui au 16°S était le seul point d’eau de la ville ! Moi je l’ai connue recouverte par une place. Elle n’a été mise à jour que récemment.

Ah les souterrains ! munissez-vous d’une lampe de poche, de chaussures plates, et entrez écouter si l’ennemi attaque la cité, observez les bouches d’aération ! Enfants nous jouions à nous faire peur en éteignant nos lampes !

Je vous amène à la porte St Antoine, … on y monte par des escaliers étroits. D’ici on a une vue magnifique sur le gave, les Pyrénées et les remparts : rentrez dans l’échauguette et prenez-vous pour un guetteur !

Je me souviens aussi des champs de violettes où nous faisions d’énormes bouquets, porte de la demi-lune, puis nous filions à l’ancien lavoir pour remonter par le tunnel de la porte de Méritein. Qu’est ce que nous riions en jouant avec l’eau au lavoir une fois que les lavandières étaient parties !

Levez les yeux et admirez les belles génoises (frises sous la corniche) qui ornent les maisons. Vous avez vu que les toits sont soit en tuiles picons, soit en ardoise ? Influence des belles Pyrénées oblige !

Enfin nous voilà devant la porte St Germain. En fait, elle a été détruite en 1885 pour améliorer l'accès à la  cité , mais les arches du pont qui y amenaient sont toujours sous nos pieds !
C’est par cette entrée que passent tous les ans, des centaines de pèlerins qui cheminent vers St Jacques de Compostelle.

Navarrenx fait partie aujourd’hui des villages classés “plus beaux villages de France”.

Quel est votre "coin" préféré dans Navarrenx ?

Le canon à NavarrenxVous l’aurez compris aisément, j’adore TOUT Navarrenx, mais je me rends compte que je ne vous ai amené que dans les lieux où je jouais petite fille avec les enfants du village !  
Ces remparts m’attirent : leur majesté, leur beauté !
Alors j’ai envie de vous amener “au canon” car depuis son point de vue on a un 360° sur ce qu’est Navarrenx et ce qui la façonne : la porte St Antoine, qui ouvre la voie vers l’Espagne, le pont qui enjambe le gave, rivière à saumon sauvage !, la nature avec l’île Charron, puis on observe les Pyrénées enneigées ou verdoyantes. Puis si on se retourne, la poudrière et les toits du village sont  sous nos yeux !

Alors séduit ?

Je vous recommande de suivre les visites nocturnes organisées en saison par le Pays d’Art et d’Histoire car j’aime écouter les histoires racontées par Cécile ou Gabrielle, et cette nouvelle vision du village que donne  la pénombre.

Et si Navarrenx était une gourmandise ? Vous me répondriez...

Fromage de brebis la Ferme Erbin…. du fromage du pays ! du fromage Ossau Iraty

Moi je vais au marché du mercredi, mais aussi du dimanche matin en saison car je suis bavarde et je blague ainsi deux fois plus dans la semaine !!!!
J’y achète mon fromage fait par Michel et Beñat, à côté de Navarrenx, à Angous précisément.
Je le mange nature bien sûr, mais si vous avez envie de vous faire un apéro ou un pique-nique sympa, vous prenez une belle tranche de pain, vous y mettez un filet d’huile d’olive, une belle tranche de fromage, un peu de piment d’Espelette, une rondelle de chorizo (vous avez le choix des charcutiers dans le village !) puis vous faites fondre délicatement au four ou au grill ! un régal !
Je vous conseille aussi d’aller acheter, pour votre pique nique, un rempart chez Alain Gelard ! C’est un pâtissier qui vient aussi aux marchés toute l’année.

On peut sortir des remparts ? 

Table d'orientation d'Ogenne CamptortQue me conseillez-vous de visiter autour de Navarrenx ?
J’aime bien aller me promener jusqu’à la table d’orientation à Ogenne Camptort.
D’abord parce que l’installation est originale, et puis parce que j’adore voir mes belles Pyrénées et reconnaître les pics.
En hiver, on voit la station de ski de la  Pierre St Martin et le balai des dameuses.
Au printemps, j’en repars par la route de Jasses pour ses paysages : les blondes (ce sont nos vaches locales) qui paissent dans les champs verdoyants, les douces collines, les vautours qui planent …. Au château d’eau à Dognen, on voit toute la vallée et on devine le gave ! J’adore !
On peut aussi faire la balade à pied, avec une boucle du topo guide du Béarn des Gaves qui passe par Ogenne et la table d’orientation. C’est chouette, mais, je vous préviens, le circuit emprunte à des moments des routes goudronnées.

Pour conclure, en un mot pouvez-vous résumer Navarrenx ?

Un mot …. ?????  
RENCONTRE, car ici on rencontre des lieux, des sites, des histoires, et des gens !

Merci Monique pour cette balade !

En savoir + sur l'histoire de NAVARRENX